jauge


jauge

jauge [ ʒoʒ ] n. f.
• 1260; a. frq. °galga « perche »
1Capacité que doit avoir un récipient déterminé. Robinets de jauge, qui renseignent sur le niveau de l'eau d'une chaudière, d'un réservoir. — Mar. Capacité cubique intérieure du navire exprimée en tonneaux. tonnage. Jauge brute, nette.
Techn. Quantité déterminée de mailles existant dans une surface donnée de tricot.
2(1467) Instrument ou objet étalonné qui sert à mesurer la contenance d'un récipient ou le niveau de son contenu (baguette, règle graduée). Jauge d'essence, de niveau d'huile.
Barrique, fût servant d'étalon.
3Techn. Instrument servant à mesurer les dimensions de corps solides (spécialt les dimensions intérieures). Jauge de charpentier. règle. Jauge de filetage, de longueur, de profondeur, d'épaisseur.
4(1386) Agric. Cheville de fer qui, par sa position sur la flèche de la charrue, règle le degré de pénétration du soc. Par ext. Distance, sillon provisoire laissé entre la terre labourée et celle qui va l'être. Petite tranchée aménagée pour y conserver provisoirement des plants avant la plantation. Mettre de jeunes sapins en jauge.
5Phys. Jauge du champ électromagnétique : l'ensemble des potentiels dont dérivent les champs électrique et magnétique. — (angl. gauge) Théorie de jauge : catégorie de théorie quantique des champs, basée sur des principes de symétrie. La théorie électrofaible, la chromodynamique quantique sont des théories de jauge.

Jauge indicateur du niveau de l'essence dans le réservoir et de l'huile dans le carter du moteur.

jauge
n. f.
rI./r Capacité, volume.
d1./d Capacité que doit avoir un récipient pour être conforme à une norme donnée. Cette futaille n'a pas la jauge.
d2./d MAR Volume intérieur d'un navire, exprimé en tonneaux de jauge (100 pieds cubes anglais, soit 2,83 m³).
Jauge brute, qui traduit les dimensions hors tout du navire. Jauge nette, qui représente sa capacité d'utilisation.
rII./r Instrument de mesure.
d1./d Instrument (le plus souvent, règle graduée) mesurant la hauteur ou la quantité de liquide contenu dans un réservoir.
d2./d TECH Instrument servant à contrôler les dimensions d'une pièce, et notam. les dimensions intérieures d'une pièce creuse (par oppos. à calibre, à gabarit).
d3./d MECA Jauge de contrainte, mesurant les variations de longueur d'un solide sous les sollicitations auxquelles il est soumis.

⇒JAUGE, subst. fém.
A. — 1. Vieilli. ,,Capacité que doit avoir un récipient déterminé`` (Ac. 1935). Ce tonneau, ce litre, ce boisseau n'est pas de jauge, n'a pas la jauge (Ac.).
2. MAR. Capacité intérieure des navires, s'exprimant en tonneaux de 2,83 m3 ou 100 pieds cubes anglais et évaluée au moyen de règles précises (v. charge II A 1). Échelles de jauge. Il reconnut que ce brick, d'une jauge de trois à quatre cents tonneaux (...) devait être un rapide coureur des mers (VERNE, Île myst., 1874, p. 423). V. bord ex. 5.
En partic., DR. MAR. Jauge brute. ,,Capacité intérieure complète du navire et de toutes les constructions qui se trouvent sur le pont`` (BARR. 1967 et 1974). Jauge nette. ,,Capacité intérieure, déduction faite de tous les espaces dans lesquels on ne peut loger ni passagers ni marchandises`` (BARR. 1967 et 1974).
B. — TECHNOLOGIE
1. TEXT. Unité qui sert à déterminer la finesse d'un tissu à mailles. La jauge est le nombre de mailles tricotées sur une largeur standard d'1 pouce et demi anglais, soit 38 mm (Combat, 4 déc. 1953, p. 7, col. 5).
2. Instrument, dispositif, objet étalonné servant à prendre des mesures, à mesurer ou à fixer le contenu ou la capacité d'un récipient. Jauge d'épaisseur, de niveau, de profondeur. Le mécanicien se servira ensuite des robinets de jauge pour observer le niveau de l'eau dans la chaudière (HERDNER, Constr. et conduite locomot., t. 2, 1887, p. 87). Les jauges d'essence, les pressions d'huile... quand les réservoirs sont crevés, vaut mieux surveiller ces instruments-là! (SAINT-EXUP., Pilote guerre, 1942, p. 350).
3. P. anal.
Jauge de contrainte, de déformation, extensométrique. ,,Appareil utilisant la variation de résistance électrique d'un fil soumis à des efforts mécaniques`` (Méd. Biol. t. 2 1971). Cette variation de résistance est mise à profit dans les jauges de contrainte en extensométrie (FRÜHLING, Cours d'électr., t. 1, 1966, p. 170).
Jauge de température. (Ensemble de) timbre(s) détachable(s) en papier adhésif qui vire(nt) au noir à une température déterminée (d'apr. Énergie fluide, mai 1974, n° 71, p. 7 ds Clé mots). Ces jauges de température sont des jauges en papier adhésif qui virent au noir de façon irréversible à une température déterminée à +/- 1o C inscrite sur la jauge (d'apr. Énergie fluide, mai 1974, n° 71, p. 7 ds Clé mots).
C. — AGRICULTURE
1. Écart, sillon provisoire laissé entre la terre labourée et celle qui va l'être (d'apr. FÉN. 1970). Jauge de labour (LITTRÉ).
2. ,,Tranchée dans laquelle on entrepose des plants d'arbres fruitiers ou forestiers entre leur arrachage en pépinière et leur plantation définitive`` (Agric. 1977). Toutes les fois qu'on sera obligé de planter au printemps, il sera convenable de faire déplanter les arbres dans le courant ou à la fin de l'hiver et de les faire mettre en jauge ou tranchée (DU BREUIL, Cult. arbres, 1876, p. 39). Déjà il y avait semé des pommes de terre, des haricots, des pois; et il tenait en jauge, depuis la veille, du plant de choux et de laitue, qu'il se mit à repiquer (ZOLA, Germinal, 1885, p. 1233).
D. — PHYS., ÉLECTROMAGNÉTISME. Invariance de jauge. Transformation des potentiels électromagnétiques qui ne modifie pas les champs électriques et magnétiques. L'invariance de jauge, étendue à d'autres champs, a suscité récemment un grand intérêt en Physique des Particules (C. COHEN-TANNOUDJI, B. DIU, F. LALOË, Mécan. quantique, Paris, Hermann, t. 1, 1977, p. 327).
Prononc. et Orth. : []. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. a) 1260 « mesure, capacité que doit avoir un récipient déterminé » (E. BOILEAU, Métiers, 28 ds T.-L.); b) 1467-68 « ce qui sert à fixer la jauge » (doc. ds GDF. Compl.); c) 1676 « instrument employé par les charpentiers pour mesurer des volumes » (FÉLIBIEN); d) 1690 « évaluation du volume de la coque d'un navire et de sa capacité » (FUR.); 1723 « capacité de la coque d'un navire » (SAVARY); 2. a) 1364 « juste profondeur d'un sillon » (A.N. JJ 96, pièce 75 ds GDF. Compl.); b) 1386 « partie de la charrue qui règle le degré de pénétration du sol » (Arch. JJ 129, pièce 183 ds GDF.); c) 1690 « sillon provisoire laissé entre la terre labourée et celle qui va l'être » (DE LA QUINTINYE, Instruction pour les jardins fruitiers et potagers, t. 1, p. 104); d) 1867 « tranchée creusée dans le sol pour conserver momentanément des plantes » (LITTRÉ). De l'a. b. frq. galga « verge » (cf. a. h. all. galgo « potence, gibet », all. Galgen « id. »), dont le genre fém. est assuré par le néerl. galge; FEW t. 16, p. 11b. Bbg. BAMBECK (M.). Zur Etymologie von frz. jauge, jauger. Z. fr. Spr. 1956, t. 66, pp. 5-14. - HORNING (A.). Zur Wortgeschichte. Z. rom. Philol. 1897, p. 456. - WAGNER (R.L.). B. Soc. Ling. 1976, t. 71, n° 2, p. 214.

jauge [ʒoʒ] n. f.
ÉTYM. V. 1268; d'un francique galga, plur. de galgo « perche », l'instrument avec lequel on jaugeait les récipients se composant de deux perches.
———
I
1 Capacité que doit avoir un récipient déterminé. || Ce tonneau, ce boisseau, ce litre n'est pas de jauge, n'a pas la jauge (Académie).
2 (1723; « évaluation de la capacité », 1690). Mar. « Capacité cubique intérieure du navire exprimée en tonneaux de jauge, unité de 2 m3 83, représentant dans le système métrique le tonneau anglais » (Capitant, Voc. juridique). Tonnage. || Jauge brute, nette. || Certificat de jauge délivré par le service des douanes après jaugeage.
En yachting, Formule internationale calculée d'après les caractéristiques (longueur, poids, surface de voilure, section de la coque) du yacht, et permettant la comparaison de bateaux de différents types qui participent à une course-croisière. Rating. || Jauge internationale (abrév. : J. I.).
0 Les règles de jauge sont aux voiliers de compétition l'équivalent des règles de la formule 1 pour les voitures de compétition. Pour les voiliers, les règles de jauge sont définies par la Fédération internationale de la voile; actuellement, les plus grands voiliers de compétition répondent à la norme de la Jauge internationale de 12 mètres. Ce chiffre ne représente pas la longueur du voilier, mais la valeur numérique que ne doit pas dépasser la formule de jauge quand on y introduit les grandeurs caractéristiques du bateau : sa longueur et sa largeur, la profondeur de la quille, la surface de la voile (…)
la Recherche, no 151, janv. 1984, p. 94.
3 (1867, Littré). Techn. Quantité déterminée de mailles existant dans une surface donnée de tricot.
4 Action de jauger. Jaugeage. — ☑ Loc. Robinets de jauge, qui renseignent sur les niveaux de l'eau contenue dans une chaudière ou un réservoir.
———
II
1 (1467). Instrument ou objet étalonné qui sert à fixer la jauge (I.), à mesurer la contenance d'un récipient ou le niveau de son contenu (baguette, règle, verge graduée, canne de niveau). || Jauge d'essence, de niveau d'huile.
tableau Noms d'appareils et d'instruments de mesure.
2 Techn. Barrique, fût… servant d'étalon pour mesurer et échantillonner les autres.
3 (1676, Félibien). Techn. Instrument servant à mesurer les dimensions de corps solides. || Jauge de charpentier. Règle. || Jauge de filetage, de longueur, de profondeur. || Jauge extensible.
(1386). Agric. Cheville de fer qui, par sa position sur la haie de la charrue, règle le degré de pénétration du soc.(1690). Par ext. Distance, sillon provisoire laissé entre la terre labourée et celle qui va l'être. || Jauge de labour.
(1867, Littré). Petite tranchée creusée à la bêche pour y conserver provisoirement des plants que l'on repiquera ailleurs. || Jauge de plantation. || Mettre du plant en jauge ( Pépinière).
4 Techn. Barre de fer avec laquelle le forgeron manie l'enclume ou de grosses masses de fer.
———
III Instrument servant à jauger (fig.), à évaluer une grandeur physique. || Jauge de température (parfois constituée par un papier adhésif qui vire au noir à une température déterminée).Jauge de contrainte.Jauge à rayons bêta (pour vérifier l'épaisseur de pellicules minces).
———
IV Phys.
1 Jauge du champ électromagnétique : l'ensemble des potentiels dont dérivent les champs magnétique et électrique.
2 (Calque de l'angl. gauge). || Théorie de jauge : catégorie de théorie quantique des champs, basée sur des principes de symétrie. || La théorie électrofaible, la chromodynamique quantique sont des théories de jauge.
DÉR. Jauger, jaugette.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • jauge — JAUGE. subst. f. La juste mesure que doit avoir un vaisseau, fait pour contenir quelque liqueur, ou quelques grains. Ce muid, ce boisseau, cette pinte n est pas de jauge. Il se prend quelquefois pour cette verge de bois ou de fer divisée en… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • jaugé — jaugé, ée (jô jé, jée) part. passé de jauger. Un tonneau jaugé à la barrière …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Jauge — (Hydraul.), so v.w. Quellvisir …   Pierer's Universal-Lexikon

  • jaugé — Jaugé, [jaug]ée. part …   Dictionnaire de l'Académie française

  • jauge — (jô j ) s. f. 1°   La juste mesure que doit avoir un vaisseau fait pour contenir quelque liqueur ou du grain. Ce tonneau, ce boisseau, cette pinte n est pas de jauge, n a pas la jauge.    Fig. et par plaisanterie. Être de la jauge, se dit d une… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Jauge — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : « jauge », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) En tant qu instrument de mesure : Une jauge …   Wikipédia en Français

  • jauge — I. Jauge, f. penac. Est la mesure ordonnée de ce que la fustaille à vin, vinaigre et autres bruvages doit contenir. Doliorum modus legitimus, Aussi aux ordonnances du Roy François sur le fait des jauges des vins François et de Bourgongne, mesure… …   Thresor de la langue françoyse

  • JAUGE — s. f. La juste mesure que doit avoir un vaisseau fait pour contenir quelque liqueur ou du grain. Ce tonneau, ce boisseau, cette pinte n est pas de jauge, n a pas la jauge.   Il se prend quelquefois pour Cette verge de bois ou de fer avec laquelle …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • JAUGE — n. f. La juste mesure, la capacité que doit avoir un récipient déterminé. Ce tonneau, ce boisseau, ce litre n’est pas de jauge, n’a pas la jauge. Il se dit dans ce sens pour désigner la Contenance d’un navire. Navire de cent tonneaux de jauge. Il …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • jauge — déjauge jauge …   Dictionnaire des rimes


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.